Liberty
Concerts

 

fight
for
freedom

célébrer 75 ans de liberté

Le 6 juin 2019, cela fera exactement 75 ans que des centaines de milliers de jeunes hommes et jeunes femmes ont débarqué sur les plages de Normandie. Ce jour-là, connu également sous le nom de "D-Day" ou Jour-J, ils sont arrivés depuis douze pays différents, prêts à sacrifier leurs vies au nom de la paix et de la liberté. Un grand nombre de ces soldats américains, britanniques, canadiens, français, mais aussi polonais et néerlandais ont péri sur ces plages. Ce sont eux qui ont malgré tout marqué le tournant – le jour J – qui allait mener à la libération de l'Europe et à la chute de la dictature nazie.

Aujourd'hui, 75 ans plus tard, nous allons fêter la libération de l'Europe et la fin de la Seconde Guerre mondiale avec deux fantastiques Liberty Concerts, ou concerts pour la liberté. Le premier se tiendra en Normandie le 6 juin 2019, en présence des derniers vétérans encore vivants, et le second à Berlin, le 8 mai 2020. Les deux Liberty Concerts et les Liberty Talks (tables rondes pour la liberté) seront un appel adressé au monde entier, pour défendre de nouveau la paix et la liberté. C'est ainsi que nous montrerons notre profond respect pour les vétérans et leurs actes de bravoure, il y a 75 ans.

*Concept et production: Wefilm ,  Musique: Tom Martin (a travaillé et produit avec David Guetta et Tiësto)


Freedom Fighters

En Plus de célébrer notre liberté, il y a un objectif plus grand attaché au Liberty Concerts. Sous le slogan ‘Fight for Freedom’ nous appelons des millions de jeunes à défendre la paix, la démocratie, les sociétés inclusives et l’optimisme.

Les Liberty Concerts, Liberty Talks, les campagnes de sensibilisation mondiales et programmes télévisés sont d'excellentes opportunités de toucher les jeunes en particulier, pour les inciter à devenir de nouveaux Freedom Fighters, ou combattants pour la liberté. Pour sauvegarder et développer la paix et la liberté, il faut des milliers de nouveaux bénévoles dans des organisations telles qu'Amnesty International, Greenpeace, la Croix Rouge, MasterPeace, ainsi que dans les casernes de pompiers, les programmes de voisins vigilants, les banques alimentaires et cours de langue pour anciens réfugiés.